Archives par étiquette : Douleur

« Mon appareil dentaire est même devenu un vrai atout ! »

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (3 votes, moyenne : 4,00 sur 5)

J’ai 22 ans et je porte un appareil dentaire. Beaucoup me demandent « Pourquoi tu l’as pas fait plus tôt ? », « Pourquoi tu as un appareil dentaire ? ». Voir même, doutent de mon âge ! Or non, c’est bien vrai, j’ai 22 ans et je porte un appareil dentaire. Et oui, j’en avais déjà eu un à 15 ans mais la force des choses font que j’en ai de nouveau besoin pour d’autres raisons. Et vous savez ce qui est le plus dur dans le fait de porter un appareil à l’âge adulte ? Ce n’est ni l’humiliation, ni la douleur, ni les regards étranges. Rien de tout ça. C’est de s’y préparer psychologiquement. J’ai mis près d’un an à m’y préparer, à angoisser à l’idée de le faire poser alors qu’au final, depuis que je l’ai, je n’ai jamais été aussi vivante et je n’y vois que des avantages.

À l’époque, j’avais certes un sourire presque normal, j’étais dotée de cache-misères en résine pas mal réalistes, mais ça me torturait chaque jour. Je ne souriais pas, je ne pouvais pas manger de peur de casser ces artifices, je n’osais pas parler, j’étais la fille la plus réservée et timide que l’on puisse connaître. Un vrai fantôme.

Depuis, à 22 ans et avec mon appareil dentaire, je n’ai plus rien à cacher et je n’ai plus rien sur quoi complexer. Je me suis littéralement réveillée. Je vis enfin, je souris, je parle et j’ose imposer la vue de mon appareil dentaire car je n’ai pas honte de lui, je n’aurais jamais honte de quelque chose de bon pour moi, qui me soigne et qui me fait revivre. Et puis pour tout vous avouer, c’est même devenu un vrai atout ! Beaucoup me complimentent et me disent que c’est super mignon, sexy et courageux. Alors n’ayez crainte, vous pouvez vous lancer dans l’aventure, ça ne vous transforme pas en monstre ! :)

Certes les douleurs sont parfois là, lors du resserrage des bagues, mais en 2 jours c’est fini et je ne vois que des avantages en séries depuis la pose de ce bijou. J’appréhende même le moment où je vais devoir les enlever car ça fait partie de moi désormais, je ne voudrais pour rien au monde connaître à nouveau la gêne et les complexes que mon sourire approximatif me procuraient.

Margaux – 22 ans – Suivez-la sur Twitter et sur son blog !

Témoignage Appareil Dentaire Margaux

Margaux avec son appareil dentaire

« Quelques personnes se moquaient : cela a déclenché l’envie d’avoir un appareil dentaire au plus vite »

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (5 votes, moyenne : 4,20 sur 5)

J’ai eu mon appareil il n’y a pas si longtemps, en janvier 2013 pour être précise. J’avais commencé les rendez-vous avec mon orthodontiste vers fin 2012 (lire : Premiers rendez-vous avec l’orthodontiste). Pendant longtemps ma dentiste disait qu’il fallait que j’y aille, mais mes dents de « 12 ans » n’avaient pas fini de pousser, elle m’avait quand même conseillé un orthodontiste. Donc avant de mettre l’appareil on m’a fait les empreintes (lire : Moulage et empreinte des dents) et tout ça. Ensuite on a attendu plusieurs mois pour que l’orthodontiste fasse un compte rendu et trouve un traitement adapté. Ma dentiste m’a toujours dit que c’était les dents qui étaient en avant, mais finalement il s’avère que c’est la mâchoire inférieure qui est en arrière par rapport à celle du haut. Les dents d’en haut étaient un peu en avant mais c’était pas non plus très grave. L’orthodontiste m’a dit que j’allais avoir un long traitement (lire : Combien de temps dure un traitement orthodontique ?). Ma mère avait demandé si j’allais avoir besoin d’une opération pour avancer ma mâchoire, mais l’orthodontiste a dit qu’il ferait tout pour qu’il n’y en ait pas. Mais il y en aura quand même une pour arracher les dents de sagesses, car ma bouche est trop petite et des dents n’ont « pas la place ». Il faut savoir que pour prendre rendez-vous chez l’orthodontiste, ma mère a attendu longtemps car elle pensait que mes dents de 12 ans n’avaient pas fini de pousser, or elles avaient bel et bien poussé.

Donc une fois que j’ai eu l’appareil ça a été assez difficile pour m’adapter. J’ai eu celui en haut d’abord. Toutes mes amies qui ont eu leur appareil m’avaient dit qu’elles avaient eu mal et tout (lire : Un appareil dentaire fait-il mal ?), mais personnellement en haut j’ai eu un tout petit peu mal, vraiment rien, enfin en même temps j’avais pris un médicament au cas où.

Le jour où on m’a mis l’appareil c’était un jeudi matin et je ne suis pas allée au collège de toute la journée, donc d’un côté c’était bien pour m’adapter… Je stressais beaucoup pour le lendemain, d’avoir mal, que les autres disent que ça ne m’aille pas… Alors j’ai demandé à quelques amies de m’attendre avant de rentrer dans le collège pour voir ce qu’elles en pensaient. Finalement elles ont dit que ça m’allais bien. Quelques personnes du collège se moquaient de moi parce que j’avais les dents en avant, c’est un peu ça qui a déclenché l’envie d’avoir un appareil dentaire au plus vite. Je me rappelle qu’en cours, les premiers jours, je ne faisais que de pincer mes lèvres, passer la lèvre supérieure sur l’appareil au cas où etc. Finalement au bout d’une semaine j’avais oublié l’appareil et cela ne me gênait donc plus.

Début juillet on m’a mis les bagues en bas et contrairement à quand je les eu en haut, j’ai souffert pendant une bonne semaine. J’ai eu du mal à manger et j’ai pris des médicaments pour faire passer la douleur.

Maintenant je suis habituée en haut et en bas et je me dis que dans trois ou quatre ans j’aurais de belles dents bien alignées, mais j’espère ne pas devoir passer par une opération pour avancer la mâchoire.

Claire – 15 ans – Suivez-la sur Twiiter : @_belieberdrauhl

Claire avec son appareil dentaire.

Claire avec son appareil dentaire.

Un appareil dentaire fait-il mal ?

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (13 votes, moyenne : 4,08 sur 5)

L’une des premières inquiétudes, et c’est normal, est de savoir si l’appareil dentaire, qui a pour but de redresser doucement mais surement les dents, est douloureux. La question se pose donc : Un appareil dentaire est-il douloureux ? A quels moments ressent-on le plus l’effet de l’appareil ?

Redresser les dents n’est pas anodin, cela fait appel à une modification de l’os dans lequel les dents sont encrées. L’os a la capacité de se déformer. C’est à cela que l’on doit la possibilité d’harmoniser une dentition désordonnée. L’arc est à l’origine du rétablissement des dents, mais c’est aussi à lui que l’on doit la force douce mais constante exercée sur chacune des dents. C’est cette force et les modifications sur la dentition qu’elle entraine qui provoque une douleur, ou plutôt une sensation de tension continu, durant tout le traitement.

Lors de la pose

Lors de la pose pas d’inquiétude, cela ne fait pas mal. En revanche, un temps d’adaptation est nécessaire pour que l’appareil soit totalement adopté par la bouche. A peine l’apprivoisement terminé, le travail de l’arc commence, c’est alors que les premiers effets de l’appareil dentaire se font sentir. Les deux à quatre jours après la pose des bagues et de l’arc sont les plus difficiles et les plus douloureux du traitement. Cette douleur diminuera ensuite.

Tout au long du traitement

A chaque changement d’arc la force exercée sur les dents sera de nouveau plus forte, la douleur pourra alors être plus intense. Avec le temps, et ce jusqu’au prochain rendez-vous, la sensation que les dents sont tirées et poussées s’atténuera.

Un appareil dentaire peu quelques fois être douloureux.

Un appareil dentaire peu quelques fois être douloureux.