Archives de catégorie : Non classé

Implants dentaires à charge immédiate

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (2 votes, moyenne : 4,50 sur 5)

Au sein des cliniques dentaires Propdental Barcelona, les implants dentaires sont le traitement le plus demandé, tout particulièrement par nos patients étrangers du Tourisme dentaire en Espagne. Ils exigent comme il se doit la qualité de leur soins dentaires à l’étranger, mais aussi la rapidité. C’est pourquoi les implants dentaires à charge immédiate sont une option tout particulièrement intéressante. Les implants à charge immédiate sont également connus sous le nom de : implants en 1 jour, ou charge immédiate des implants.

Les implants à charge immédiate comptent plusieurs gestes chirurgicaux et prothétiques : l’extraction des dents, la pose des implants proprement dit, et enfin la pose d’une prothèse provisoire fixe. Lors de l’intervention, le chirurgien dentiste procède donc à l’extraction des dents et à la pose des implants dentaires dans l’os du maxillaire. Ensuite, le prothésiste dentaire prendra les empreintes nécessaires à la fabrication de la prothèse provisoire fixe sur les implants posés. Sous 24 heures, le temps nécessaire à la fabrication de cette prothèse provisoire, la prothèse sera fixée sur les implants.

Avec ce type de prothèse provisoire fixe le patient retrouve immédiatement fonctionnalité et esthétique, et ce durant toute la phase d’ ostéointégration des implants, et avant la pose du bridge définitif en céramique. Cette prothèse fixe en résine n’a ni l’aspect esthétique, ni la solidité qu’aura votre bridge définitif en céramique. La période d’ostéointégration correspond à la période nécessaire pour que l’os se reforme autour de l’implant dentaire et pour que celui-ci soit suffisamment stable et fort dans l’os pour pouvoir porter la prothèse définitive plus lourde et résistante. La période de cicatrisation est de 6 mois sur le maxillaire supérieur et 4 mois sur le maxillaire inférieur, la densité de l’os étant différente sur les deux maxillaires.

Implants charge immédiate

Les implants à charge immédiate

Passés ces délais, de nouvelles empreintes seront prises afin de fabriquer  et placer les couronnes définitives (bridge sur implants). Les implants dentaires à charge immédiate présentent un haut taux de réussite. Les implants dentaires à charge immédiate ne représentent pas une intervention chirurgicale spécialement douloureuse, toutefois, dans certains cas nous recommandons de procéder à la pose des implants dentaires sous sédation consciente. C’est tout spécialement le cas lors de réhabilitations complètes de maxillaire, et  raison principale en est la durée de l’intervention. La sédation permet aussi au chirurgien de travailler dans des conditions optimales et rapidement. Qui plus est, le patient ne ressentira aucune gêne durant la chirurgie dentaire. L’implantologie dentaire est l’un des secteurs de l’odontologie qui s’est le plus développé durant ces 10 dernières années. La pose d’implants offre une solution définitive à la perte des dents, et les implants à charge immédiate permettent de restaurer le sourire du patient en une unique visite.

« A 16 ans, on me pose de nouveau des bagues »

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles Notez cet article !

Après avoir passé de nombreuses (très très nombreuses) heures sur divers forums à lire les histoires dentaires de tout un chacun, j’ai décidé de partager la mienne ! Elle saura peut-être répondre à vos questions ou vous rassurer !

Mon premier contact avec un orthodontiste remonte à longtemps. J’avais 9 ans et l’on m’a posé un simple « écarteur de palais » invisible de l’extérieur et vraiment très peu contraignant. Pas douloureux non plus dans mon souvenir. Un an plus tard se sont ajoutées les terribles, les fatales bagues ! J’avais tellement entendu parler du masque de fer que j’avais développé une névrose complètement inutile. La pose n’est pas douloureuse, un peu pénible mais rien de plus (lire : Quelles sont les étapes de la pose de l’appareil dentaire ?). Les premiers jours sont assez douloureux mais avec un Doliprane par-ci par là, on s’habitue très vite. Disons qu’au bout de…allez, une semaine on va mieux.

A mon « écarteur de palais » on a ajouté une tige de fer pour pousser vers l’avant une de mes incisives. Là encore l’expérience n’a pas été particulièrement douloureuse, même si j’ai tout de même dû me faire enlever cette tige en urgence parce qu’elle avait été trop efficace. Plus de peur que de mal ouf.

Après 2 ans et demi avec des bagues, soulagement, libération, je retrouve un sacré sourire, des dents parfaitement alignées et on m’enlève également cet écarteur de palais. Cependant, la pose de mes bagues a été faite alors que j’étais trop jeune. A la fin de mon traitement j’ai entamé une poussée de croissance assez importante et la gouttière de nuit n’a pas suffi à contenir cet « agrandissement soudain ». Résultat en seconde, à l’âge de 15-16 ans, on m’affuble de nouveau des bagues en bas. A la deuxième pose on s’habitue au bout de 24h même pas. Le plus dur pour moi a été le faux-palais, qui a ruiné mon moral pendant trois jours à cause du zozotement (lire : L’appareil dentaire fait-il zozoter ?). J’étais particulièrement complexée, alors qu’il n’était pas catastrophique. Je refusais de croire que la situation allait s’améliorer… A tort ! Au bout d’une semaine mon élocution s’est considérablement améliorée. Je ne mentirai pas en disant qu’elle était parfaite, notamment pour la prononciation des mots : statistiques ou bien addiction (horreur). Il est important de savoir que l’aspect esthétique et les défauts de prononciation semblent toujours bien pires qu’ils ne le sont réellement aux yeux et aux oreilles des autres.

Je n’ai toujours pas fini mon traitement dentaire puisqu’il a été ralenti par mes diverses extractions de dents de sagesse (là aussi, on en fait vraiment toute une histoire pour pas grand-chose), mais j’espère en voir la fin bientôt.

Je ne minimise pas vos craintes et inquiétudes, mais l’orthodontie, aussi onéreuse soit elle (lire : Combien coûte un traitement orthodontique ?), apporte des résultats tout à fait impressionnants, pour des contraintes temporaires. Mon seul conseil serait celui-ci : ayez un orthodontiste en lequel vous avez confiance et n’hésitez jamais à poser vos questions et à exprimer vos doutes par rapport au traitement suivi. Le médecin est là pour ce genre de choses. ;)

Enora – 16 ans

« J’accepterai de garder mes bagues plus longtemps s’il le fallait »

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (1 votes, moyenne : 5,00 sur 5)

J’en suis à mon 8eme mois de port de bagues. Mon rendez-vous du mois dernier a été annulé à la dernière minute en raison de problème de santé de mon orthodontiste, du coup j’ai passé plus de 2 mois avec mes élastiques, quelle horreur ! Ils avaient pris une couleur jaune-orangé vraiment hideuse. Mes dents s’étaient plus ou moins remis en place, mais au jour d’aujourd’hui je suis très heureuse du résultat.

Mon dernier rendez-vous date d’il y a 5 jours, mes dents du haut sont parfaitement alignés, enfin elles ont l’air en tout cas. A ma demande, l’orthodontiste me les a limer pour que ce soit plus harmonieux et même si une est légèrement cassé, le rendu est superbe.

En ce qui concerne mes dents du bas c’est toujours un peu problématique, même si mon incisive s’est remis à sa place, je n’ai pas l’impression qu’elle soit bien là où elle est, je déteste cette dent. Il y a un trou entre elle est sa voisine. Mon traitement doit durer 1 an (lire : Combien de temps doit on porter un appareil dentaire ?), je suis à 4 mois de la fin et j’ai peur que le résultat de ma dentition inférieure ne me satisfasse pas réellement.

Je suis quand même très très heureuse. Quand je repense à ce que j’avais avant, je réalise que j’ai bien fait de porter cet appareil. Il fait vraiment partis de moi, même si manger en public est une angoisse parce que la nourriture reste tout le temps coincé dans les bagues, même si je m’écorche souvent l’intérieur de la joues, même si c’est gênant parfois de sourire, même si on doute souvent de mon âge en boite de nuit… Je me dit qu’il est là pour mon bien, qu’il va me rendre plus belle et me donner plus de confiance en moi et rien que pour ça, j’accepterai de le garder plus longtemps s’il le fallait :D

⬅︎ Partie 7 : « j’ai l’impression que mes dents ne seront jamais parfaites »

Partie 9 : « J’ai accepté le fait que je n’aurai pas la dentition dont j’ai toujours rêvé » ➡︎

Manon – 20 ans – Suivez-la sur Twitter ! @Man0nK

Manon et ses bagues au huitième mois de son traitement.

Manon et ses bagues au huitième mois de son traitement.